MVD : Aidez le vétérinaire - sachez mesurer la fréquence cardiaque de votre chien

ou prendre le poul de votre animal

En palpant une artère, on peut ressentir le pouls qui est  donc la perception du flux sanguin chassé par le cœur dans une artère. A chaque battement cardiaque  correspond une pulsation. Il faut donc maintenant juste savoir repérer les zones du corps du chien où cette mesure est possible mais la plus simple est de chercher l'artère fémorale à l'intérieur de la cuisse.

Vous pouvez faire cette mesure chien debout ou chien couché sur le côté.

Si vous préférez cette position, attendez un peu après avoir couché votre chien pour prendre son poul (surtout si vous avez dû le forcer à se coucher... Stress... Accélération du rythme cardiaque... Résultats faussés !)

N’utilisez pas votre pouce, car vous aurez tendance à appuyer trop fort  et n’avoir ainsi aucune sensation ou d’être gêné par votre propre pulsation (pouls) présent à ce niveau. Utilisez plutôt la pulpe des doigts qui est une zone sensible. (Comme pour prendre le poul à un humain en somme !)

Chez un chien de de petite race ont aura plutôt 140 à 160 pulsations / minute. Pour le cavalier, on peut dire généralement entre 70 et 110 pulsations / minutes. Chez le chiot, les pulsations sont plus rapides (jusqu’à 220 / minute).
Dans tous les cas, ceci dépend du chien, de son poids, de sa taille, de son activité, ... D'où l'intérêt de connaître la "normale" de votre chien !

Essayez d'être également vigilant à la force du poul ainsi qu'à sa régularité. Le pouls n’est pas toujours régulier  et dépend de la respiration (inspiration/expiration). En phase inspiratoire, le pouls sera plus rapide, à l’inverse de l’expiration où le pouls sera plus lent, c’est ce qu’on appelle  l’arythmie sinusale. Si vous constatez des variations importantes entre deux ou plusieurs comptages, cela signifie que votre animal souffre  peut être d’arythmie (troubles du rythme cardiaque)  assez grave, aussi des examens complémentaires doivent être réalisés par le vétérinaires (ECG, échocardiographie, …)

Prenez l'habitude de mesurer le poul de votre chien alors que vous le savez en bonne santé : ça vous donnera une indication de référence.

Aider le vétérinaire : savoir mesurer la fréquence respiratoire

Lire la suite