Personne ne suivra un programme de sélection.

Et bien tout le monde a peut être tort ! Puisqu'il existe d'autres races pour lesquelles un programme de sélection, même s'il est coûteux au départ a porté ses fruits et permis de sauver une race qui risquait d'être à terme délaissée par les acquéreurs. Les bouviers bernois sont un exemple pour le club des CKC américains : avec plus de 21 000 chiens inscrits dans leur base de données, ils ont une base excellente pour la reproduction et l'information : ils ont ainsi redonné confiance aux amoureux de la race.

Si l'on impose un programme de sélection, les éleveurs vont tous quitter le club de race.

info ou intox ..? je dirais intox ;-)
De toute façon, la solution n'est pas d'imposer quoi que ce soit mais bien d'informer pour que les gens (éleveurs & particuliers qui désirent faire reproduire leur chien) adhèrent d'eux-même au programme.
D'ailleurs, certains adhèrent déjà au programme proposé par le C.E.N.A.

Il n'y a pas de problème de MVD en France, comme vous pouvez l'entendre dire.

Le problème... C'est qu'on (les FCKC) dérange :-) Les éleveurs ont commencé à bouger (voir ci-dessus) mais au lieu d'en être fiers, ils s'en cachent. Dommage ! D'autant que s'il n'y a pas de problème de MVD en France, d'où vient la mise en place du programme de dépistage systématique de tous les géniteurs proposé dans la charte de qualité du CENA ..? A noter également que des éleveurs sérieux n'ont pas hésité à quitter le CENA. Ne vous fiez donc pas qu'à cet argument.

Voyons un peu ce que nous recommandons

Lire la suite