Vetmedin ®

A consommer avec modération !

Voici quelques mises en garde quant à l'utilisation précoce du Vetmedin® dans le traitement de l'endocardiose mitrale. En effet, si ce médicament paraît très intéressant dans le cas de cardiopathie dilatée, donné de façon trop précoce, il peut entraîner un décès prématuré du chien.

1) la publicité US du Vetmedin est très claire contrairement à celle française. Elle inclut en effet

  • en bas de la page 1 un paragraphe intitulé "*important safety information*"
  • en page 2, colonne de gauche : deux paragraphes "*warnings*" (dans lequel il est clairement dit qu'il ne faut pas le prescrire en l'absence d'insuffisance cardiaque, cad d'oedème) et "*human warnings*".
  • en page 2, colonne de droite : un grand paragraphe "*animal safety*" montrant les lésions cardiaques induites par le pimobendan dans son usage chronique (voir tableau 3).

2) Nous attirons votre attention sur les pages 23 à 32 du rapport de la FDA. Ce dossier est disponible à
l'adresse suivante: "http://www.fda.gov/OHRMS/DOCKETS/98fr/2007-141-273-fois001"

3) Enfin, deux cas cliniques que l'équipe du Pr Chetboul a publié dans le journal américain de toxicologie cardiovasculaire (cardiologie humaine) pour tenter d'alerter la communauté internationale.

Préconisations :

  • bien peser le chien pour ne pas dépasser 0,5 mg/kg (doses à laquelle nous avons vu ces effets) ;
  • faire une écho avant, une écho au bout de 3 à 6 mois avec ECG (risque arythmogène) ;
  • en raison du rapport bénéfice/risque, le prescrire le plus tard possible et surtout pas au stade asymptomatique. Dans les stades tardifs, il est en revanche très intéressant pour améliorer l'état clinique.

En effet, sur la notice française, le seul avertissement est :

"Contre-indication

Ne pas utiliser en cas de cardiopathie hypertrophique ou dans le cas où l'augmentatio du débit cardiaque n'est pas possible pour des raisons fonctionnelles ou anatomiques (par exemple, une sténose aortique)."

Les documents téléchargeables sont en anglais.

MVD : vers un dépistage précoce ?

Lire la suite